HOMMAGE A JEAN-PIERRE HOUSSEL

 

Jean-Pierre Houssel nous a quittés au mois d'avril 2020, à l'âge de 86 ans. Professeur émérite de géographie à l'Université Lyon 2, il avait soutenu sa thèse de doctorat en 1976 sur " Le Roannais et le Haut-Beaujolais textile, un espace à l'écart des métropoles ", un sujet qui reste d'actualité.

Spécialiste de l'industrie en milieu rural et du tissu de petites et moyennes entreprises qui assurent la vie dans les territoires, il s'intéressait avant tout aux hommes, à leur créativité, à leur capacité d'adaptation.

Ses thématiques de prédilection se retrouvent dans les interventions à l'occasion de nos journées d'étude :

- A Saint-Symphorien sur Coise sur promotion collective et développement dans les monts du Lyonnais ;

- A Saint-Laurent de Chamousset sur la nouvelle industrialisation du canton ;

- A Cours-la ville sur la permanence de l'esprit d'innovation ;

- A Tarare sur le patrimoine industriel…

Au total, on peut relever 7 communications pour l'Union des sociétés historiques entre 1996 et 2011.

Cette riche vie associative se retrouve dans bien d'autres activités :

Comme membre du bureau de l'association des professeurs d'Histoire et Géographie, il a organisé de nombreuses sorties régionales, toujours passionnantes ;

comme fondateur de l'Ecomusée du Roannais dont il fut président de 1980 à 2000 ;

comme président de la société d'histoire de la montagne au Chambon-sur-Lignon.

N'oublions pas, enfin, qu'il fut membre actif de l'une de nos associations adhérentes, " La Fontanière " de Sainte-Foy-lès-Lyon, commune où il a longtemps résidé.

Derrière le professeur, il y avait donc un homme, affable, discret, disponible, serviable. Toujours passionné, il rêvait d'un Ecomusée de l'agglomération lyonnaise et, dans cette perspective, mettait à l'abri nombre de machines depuis longtemps…

Très affecté dans les dernières années de sa vie par le décès de son épouse, il vivait retiré à La Croix-Rousse où quelques uns d'entre nous avaient eu le plaisir de le revoir. Jean-Pierre Houssel nous laisse un bel exemple.

Jean-François Martin